Acceptation de l'homosexualité dans le monde : de la peine de mort au mariage !

Publié le par Elena



Ca faisait longtemps que j'avais envie de faire un article sur le sujet de l'acceptation de l'homosexualité dans le monde : voilà qui est fait !
Cet état de fait que vous pourrez lire ci-dessous me scandalise et je me rends compte de la chance que j'ai de pouvoir vivre librement qui je suis sans craindre pour ma vie, même si tout n'est pas rose et que le regard des gens est loin d'être totalement ouvert à notre différence.

Pour mieux vous expliquer cela, je vous ai fait un copier-coller de l'article que j'ai trouvé sur Wikipédia :

En Occident

Encore de nos jours, les homosexuels subissent souvent une discrimination, nommée fréquemment homophobie, parfois très lourde, au point que la première cause de suicide chez les jeunes de 15 à 34 ans est la souffrance ressentie à cause de l’exclusion due à l’homosexualité : d'après Homosexualité et suicide, d'Éric Verdier et Jean-Marie Firdion, un jeune homosexuel aurait entre quatre et sept fois plus de risque d'attenter à sa vie qu'un jeune hétérosexuel, chiffre à augmenter de 40% pour les jeunes filles.

D’autres estiment que le terme d'homophobie, dont l’étymologie est contestable (voir l’article qui lui est consacré) constitue plutôt un terme utilisé par les associations homosexuelles pour censurer toute critique de l’homosexualité. Le terme homophobie peut donc sembler politiquement campé et ne pas être une définition officielle en psychologie. Il est plutôt à rapprocher de termes comme racisme, sexisme, antisémitisme et tous les termes désignant une discrimination ou une forme de violence fondée sur l’appartenance à un groupe. Les agressions homophobes vont ainsi de l’insulte à la barbarie, voire au meurtre (en France, voir notamment l’immolation criminelle de Sébastien Nouchet en 2004 ; aux États-Unis, le meurtre avec actes de barbarie sur Matthew Shepard en 1998 dans le Wyoming).

Il est aussi notable que dans le vocabulaire des injures, celles-ci sont souvent misogynes ou homophobes : de fait, l’homosexuel se développant dans une société qui le promeut — comme un certain nombre de pays occidentaux — n’est pas assuré d’être respecté.

Encore il y a peu, les femmes homosexuelles étaient parfois excisées aux États-Unis, ce qui était censé les guérir.

Le rejet violent de l’homosexualité (ou des homosexuels) par les sociétés vient quelquefois, mais rarement, d’un amalgame entre l’homosexualité, la pédérastie et, par extension, la pédophilie.

Il est également à l’origine de l’argument homophobe de « l’homosexuel détruisant le modèle familial », et par raccourci la famille tout court, ce qui conduit naturellement au rejet du mariage homosexuel et de la reconnaissance juridique de l’homoparentalité. L’homosexuel n’étant en effet aucunement stérile, il y a de fait des enfants élevés par des couples homosexuels. Ces enfants sont les fruits d’adoptions, des différentes méthodes de procréation médicale assistée, parfois d’une insémination artisanale, ou plus simplement d’une relation hétérosexuelle antérieure.

Enfin il explique le rapprochement entre les communautés homosexuelles et transsexuelles, bien que l'identité de genre n'ait aucun rapport avec l'orientation sexuelle.

À l'initiative de Louis-Georges Tin, auteur du Dictionnaire de l'homophobie, le 17 mai est maintenant la date de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie. Cette date a été choisie pour célébrer l'anniversaire du retrait de l'homosexualité des maladies mentales par l'Organisation mondiale de la santé en 1990. La première édition de cette journée a eu lieu en 2005 et a été relayée dans 40 pays différents.

Dans le reste du monde

Il faut distinguer la notion d'homophobie dans la plupart des sociétés occidentales des politiques et pratiques de répression, voire de persécution, de l'homosexualité qui a cours dans bien des régions du monde. Ainsi, par exemple, à Cuba à partir de 1961, le régime castriste a persécuté systématiquement les homosexuels des deux sexes et continue à considérer l'homosexualité comme incompatible avec de nombreux emplois de responsabilité. En Iran, la loi condamne les homosexuels et les lesbiennes à la flagellation. Elle prévoit leur exécution dans le cas de trois récidives.

Les actes homosexuels sont encore passibles de peine de mort dans sept pays de nos jours : Afghanistan, Arabie Saoudite, Iran, Nigeria, Mauritanie, Soudan et Yémen. Ces législations sont effectivement appliquées. Ils sont aussi condamné par des châtiments physiques, ainsi que des peines d'emprisonnements dans plus de 27 pays par le monde.


Saviez-vous que la situation dans le monde était si différente d'un pays à l'autre et si dramatique dans certains pays ?
Saviez-vous que des homosexuels quittent leur pays (particulièrement des pays à religion musulmane dominante) car leur vie est en danger et demandent l'asile ailleurs ?

Publié dans Bisexualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurélie 20/02/2010 17:39


Effectivement, c'était bien :D . 
mais bon ... je pense qu'avec le temps les mentalités évolueront :). Il le faut de toute façon ..!! 


Aurélie 02/02/2010 20:31


Ton blog est super !!
merci beaucoup car je n'airais pas pu finir mon exposé sans cet article détaillé =D 


Elena 20/02/2010 17:25


Salut Aurélie !

Je suis contente que mon blog t'ait été utile et j'espère que ton exposé s'est bien passé et a intéressé tes camarades !

À bientôt !


Lu 05/02/2009 16:50

Re coucou, c'était pour te dire que j'avais réussi sà trouver ta carte donc tu n'aura plus besoin de voir si tu pouvais nous l'envoyer ^^' encore désolée pour le dérangement. Bisou.

Lu 05/02/2009 16:12

Re coucou Elena ^^ Je voulais savoir si il était possible que tu m'envoie ton image de la carte sur mon adresse mail s'il te plait, elle nous serais qu'une grande utilité pour notre TPE ^^

L 18/01/2009 13:16

Bonjour Elena , je viens de voir ton commentaire et le fait de savoir que tu voulais bien nous faire partager ta vision m'enchante et je te dit merci , pour l'adresse , je suis désolée , c'est moi qui l'es mal tapé , encore désolée , voila la bonne : http://sondagetpehomo.skyrock.com

Elena 11/02/2009 21:34


Merci pour la bonne adresse, L !

À bientôt !