Proposition de loi Internationale

Publié le par Elena

Moïse présentant les Tablettes de Loi, peinture de Philippe de Champaigne (site)

Il m'est venu, tout soudain, une idée de loi que je trouverais sensationnelle si elle existait et qu'elle était appliquée ! La voici :

Il est interdit à toute personne de posséder plus que (montant à déterminer) $. Si une personne gagne un montant supérieur, celui-ce sera reversé pour le bien des plus pauvres et démunis.

Qu'en pensez-vous ? Utopiste, moi ?

Publié dans Réflexions...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lancelot 16/01/2007 01:14

Salut ma tendre chériePour moi je suis attristé par l'état actuel de la planète. Je ne sais pas ce que deviendront nos futurs descendants. Qu'auront-ils comme environnement ? Des déserts ?  Un monde où l'eau et l'oxygène sont des denrées rares ? Une planète en voie de disparition ?L'écologie est un problème URGENT. Pas de planète pas d'argent donc pas de société et pas de vie. Je suis très triste rien qu'en y pensant.Au lieu de lutter les uns contres les autres, au lieu de penser égoïstement à notre confort individuel nous devons nous aimer les unes les autres, et nous unir avant que ce soit trop tard.

Elena 16/01/2007 17:26

Je vois que l'état de la planète te touche beaucoup, Lancelot au grand coeur... Tu as raison, plus de planète, plus de vie et plus d'argent...Mais les consiences sont si éteintes et les mauvaises habitudes ainsi que le désir de pouvoir et d'argent si puissants...Bises....

Arianil 15/01/2007 22:55

"Oui c'est utopiste, mais ça part d'un bon sentiment" : le problème, c'est que l'enfer est pavé de bons sentiments. Je crois qu'il est préférable de ne pas chercher à vouloir intervenir dans la vie des gens sans leur consentement. Que certains accumulent de la richesse matérielle dans de telles quantités qu'il leur faudrait mille vies pour l'épuiser, c'est un mystère qui n'est pas ma voie, mais ne me gêne aucunement ; ce qui est répréhensible, c'est l'usage de moyens illicites et immoraux pour acquérir cette richesse matérielle. C'est le grand jeu de l'existence humaine sur cette planète. Mais heureusement qu'il y a des "utopistes" pour réveiller les consciences : l'engagement est nécessaire dans certaines situations.  Elena, continuons le combat (intérieur ?) !

Elena 16/01/2007 17:24

Je suis d'accord avec toi, Arianil : tout le mal qui peut être fait sous prétexte de bonnes intentions...Par contre, je ne suis pas entièrement d'accord avec toi sur plusieurs points :- "Que certains accumulent de la richesse matérielle dans de telles quantités qu'il leur faudrait mille vies pour l'épuiser, c'est un mystère qui n'est pas ma voie, mais ne me gêne aucunement" cela devient gênant lorsque ça pourrait aussi profiter aux autres et que cela se fait justement à leurs dépend !- "Je crois qu'il est préférable de ne pas chercher à vouloir intervenir dans la vie des gens sans leur consentement." pour ma part je crois qu'il faut intervenir dès que des personnes sont en danger. Hors, l'accumulation de richesse par les uns a pour conséquence la mort de beaucoup d'autres !!!!Le bouddha n'a pas condamné le crime en lui même mais l'intention mauvaise sous-jacente.Bises...

stella:0040: 15/01/2007 22:30

bonsoir Elena. Tu poses la question mais tu connais la réponse, coquine !
Oui c'est utopiste, mais ça part d'un bon sentiment. Je passe faire un petit tour sur les blogs puis je vais lire au lit.
Bonne nuit Elena

Elena 16/01/2007 17:20

Merci pour ta visite, stella !

Cassandre 15/01/2007 20:40

"et ne penses-tu pas que les caissières travaillent beaucoup, se font agressées toute la journée, ne sont pas respectées ni valorisées et sont payées comme de la merde ?Il y a plein de boulots difficiles qui sont très mal rémunérés et plusieurs emploi nettement surpayés comme ceux de directeur d'entreprise, donc cet argument de ne convainc pas. Et il y a beaucoup d'argent gagné en faisant des transactions, à la bourse... tout cela n'est pas gagné à la sueur du front mais grâce à des spéculations plus ou moins honnêtes..."Je reprends ta réponse pour pouvoir y ... répondre :)Pour avoir fait caissière, je te oui, elles travaillent beaucoup... et sont traitées, généralement, comme de la merde...Je dirais qu'il y a plus une éducation des clients qu'une augmentation de salaire à voir (enfin, oui, il faut augmenter le salaire mais à quel point : celui de vivre, + il faut pas abuser non plus)Directeur de magasin trop payé ?pour une petite surface, renseignements prix, le salaire en début de carrière varie de 1700 à 2000 euros... tu trouves que c'est trop ?Je trouves que c'est juste à la hauteur des responsabilités. C'est ce côté là qu'il ne faut pas négliger non plus.Une caissière est responsable de sa caisse.. au mieux 600 euros en fond de roulement, je crois que je suis très très large... vu qu'on vide souvent la caisse pour éviter les tentations de vol...Le directeur lui, est responsable de l'ensemble des caisses, des achats, de l'aprovisionnement, des caissières, de la mise en rayon... bref, de faire en sorte que son magasin soit rentable pour permettre à ces caissières, justement de gagner leur vie...Plus le magasin est grand plus le salaire augmente, on suit la proportion des responsabilités, des objectifs à atteindre de plus en plus durs... la caissière elle, ma foi, continue de passer ses articles...Il n'y a pas de sot métiers, attention, je ne crache pas sur ces employés, pas plus que sur les femmes de ménage ou qui que ce soit... mais soyons honnête on ne peut pas les payer le même salaire qu'un directeur... ce ne serait pas normal.Les employés 'de base' méritent de pouvoir vivre décemment, il faut recalculer le salaire "de base" je suis d'accord...Le domaine de la finance... c'est difficile de dire... mais les courtiers par exemple sont des gens qui ont de sacrés responsabilités, le métier est très dur... donc... ma foi... je n'y vois pas de mal, encore une fois...Néanmoins, je suis d'accord, l'honnêteté ne prime pas en ce domaine et il serait sans doute bon qu'il y ai plus de contrôles que ce qui existe à l'heure actuelle pour éviter les pots de vin et autres cadeaux...Et on en revient à ma taxe proportionnelle... encore faudrait-il qu'elle soit utilisée à bon escient.. ahem... j'ai comme un doute du coup... qu'en ferait nos hommes politiques....   

Elena 15/01/2007 21:10

Tes connaissances du marché de l'économie dépassent largement les miennes, Cassandre... je me dois de m'incliner...Cependant, que penses-tu de ces acteurs, réalisateurs ou chanteurs qui gagnent des millions sans avoir de réelles responsabilité ?Et pourquoi la responsabilité serait le seul critère de la hauteur de la rémunération ? Pourquoi n'inventerions nous pas d'autres critères comme par exemple rémunérer cher un métier que personne ne souhaite pratiquer tant il est stigmatisé, dévalorisé, mérpisé ou pénible ou même encore dangereux à faire même si ne demandant pas de grande prise de responsabilités ? En ce sens, on devrait très bien payer les caissières qui supportent on ne sait pas comment de se faire insulter tous les jours, de ne pas pouvoir aller aux toilettes lorsqu'elles en ont besoin, de ne même pas avoir l'autorisation de boire à leur caisse dans certain magasin (ce qui est vraiment inhumain et contre la santé !). ..Je pense aussi aux personnes travaillant sur des chantier qui n'ont peut-être pas tant de responsabilités mais qui prennent des risques pour leur santé voir leur vie, les mieurs, les éboueurs.... et j'en passe !À bientôt !

ariaga 15/01/2007 20:30

Tu as raison Elèna, ce n'est pas du comunisme, c'est un beau rêve. C'est une chose qu'on ne peut pas nous enlever et bien sur que l'"idée" m'a séduite. Pour l'histoire de l'animus je pensais surtout à celui de ta mère qui te colonise peut-être. Merci d'avoir fait l'effort de me lire. Un petit détail : on prononce yung mais on écrit Jung. Tu n'es ni la première ni la dernière à faire la confusion,  j'ai connu un éminent professeur qui employait le Y . Je n'avais pas assez d'affection pour le lui dire !!! Bises.

Elena 15/01/2007 21:04

Ton explication personnalisée de l'animus me parle. En effet, j'ai toujours dit que ma mère, c'est en réalité "mon père et ma mère", en insistant sur mon père en premier. Elle est bien plus intransigeante, autoritaire et jugeante que maternelle douce et compréhensive. Et je pense avoir moi aussi développé certains de ces aspects...Je tâcherais de retenir l'orthographe correcte pour Jung...Bises, ariaga...