Sur la confiance...

Publié le par Elena

Confidence, peinture de Nguyen Phuoc (site)

Cassandre et Kaleyd'o ont parlé de la confiance sur leur blog respectif, cela m'amène à m'interroger... mon petit faible...

Qu'est-ce que la confiance ? Et quand peut-on considérer que notre confiance a été trahie ?

Questions moins simples qu'il n'y paraît, à mon humble avis...

Je me suis souvent posé cette question lorsque je voyais, avec son consentement, mon homme en dehors de mon couple et que mon amie se sentait trahie.

Elle me disait souvent qu'elle voulait avoir confiance en moi et moi j'avais l'impression de tout faire pour qu'elle ait justement confiance en moi. Et nous trournions en rond sans nous comprendre...

Puis nous est venue l'idée de définir ce que nous entendions par le terme de confiance. Pour elle, c'était que je sois fidèle et pour moi c'etait respecter mes engagements. Bien entendu, lorsqu'on est en couple, il est sous-entendu que chacun est fidèle, donc que j'avais pris sans le formuler cet engagement. Alors il a fallu redéfinir nos engagements réciproques, ce que nous avons fait, en considérant que je ne m'engagerais jamais à lui promettre fidélité. Nous avons alors cadré mes éventuelles ou potentielles rencontres extérieures et avons défini la confiance à partir du respect de ces nouvelles règles.

L'avenir nous dira si cela est juste...

Pour conclure, je pense que la confiance est tout d'abord une question de confiance en soi. Qui se fait confiance fera plus facilement confiance aux autres. Je ne mets pas dans cette gatégorie, malgré les apparences, les personnes infantiles qui se déresponsabilisent entièrement et font inconsciement confiance à tout le monde.

De plus, je pense que plus une personne évolue et moins elle a besoin de faire confiance. Elle croit en elle et fait confiance au destin. Elle a moins besoin de faire confiance aux autres car rien de mal ne peut arriver. Tout ce qui lui arrive a un sens et c'est bien ainsi. Elle a des choses à vivre et chque instant est vécu dans l'acceptation pleine et entière, que ce soit dans la douleur ou la joie.

Que pensez-vous de la confiance et quel rapport avez-vous avec elle ?

Publié dans Réflexions...

Commenter cet article

lancelot 12/01/2007 22:31

Qu'entends-tu par "le ressenti me permet d'éliminer les relations non-positives" ?Par exemple quand je suis en face d'une personne qui pour moi ne me convient pas ou n'est pas positive, il y a des crispations quelque part dans mon corps, une sensation de mal être que si je suis à l'écoute de mon corps je dois percevoir.Quant à ma mère elle est malheureusement pour moi décédée en 2001.

Elena 12/01/2007 22:36

Désolée, Lancelot, je ne savais pas pour ta mère...En tout les cas, tu sembles avoir gardé le bon et ça doit t'aider...Bises...

lancelot 12/01/2007 00:59

Tu parles tellement bien du ressenti que je sens que tu le mets constamment en pratique. Peut être que je peux mieux drainer tout ce qui se trame en moi pendant mes sessions de zazen assis que je ne puis le faire dans les activités courantes. Ma coach m'avais appris le ressenti mais c'est pas évident pour moi. A travers Vipassana je redécouvre le ressenti et vice versa. Le ressenti me permet aussi d'éliminer les relations non positives.Dans ton billet de ce jour sur ta mère je suis étonné de ce que tu fais. A ta place je ne saurai pas comme réagir car je n'ai pas une mère comme la tienne. Elle m'aime différemment mais elle m'aime quand même et ça je le sais elle me l'a pas dit (ah ! la culture orientale) mais je le sens. Ce qui me permet de mieux lui pardonner de certains de ses excès.Et puis je commence à me sentir troubler par tes coeurs par ci par là. Un jour je vais peut être succomber à tes tendres mots.

Elena 12/01/2007 21:08

Qu'entends-tu par "le ressenti me permet d'éliminer les relations non-positives" ?Tu sais, ma mère te dirai aussi qu'elle m'aime et c'est vrai que quelque part je sais qu'elle m'aime. Mais la culture du silence ou des apparences trompeuses a été brisée par moi et cela lui est intolérable. Alors elle ne veut plus me voir, l'amour passe après dans ma famille. Il n'est pas assez fort pour pouvoir supporter et dépasser les conflits. Alors tu as de la chance, toi, avec ta mère : profites-en bien...Sinon, méfie-toi (hihihihih), j'adore draguer les mecs voir plus si affinité... c'est mon péché mignon... et puis je suis un peu en manque d'homme... c'est comme ça...Alors je te fais une bise toute tendre, à mon homme virtuel...

lancelot 10/01/2007 22:45

Je n'en penses rien car c'est exactement ma réaction à ce genre de situations.Etant conscient de cette forme de défense, comment faire pour réagir de façon saine ?

Elena 11/01/2007 15:18

Et bien, à mon humble avis, la première bonne chose à faire est de le voir quand on le fait, d'en prendre conscience. Tout de suite après, ne pas su juger et si possible essayer de poser le mental pour tout simplement ressentir les émotions et les sensations dans le corps. Puis, essayer de comprendre ce qui se passe et à quoi sert cette défense....Suggestions...Bises, Lancelot du coeur....

lancelot 10/01/2007 02:04

Ton billet sur la rationalisation m'a beaucoup parlé. Pourtant je n'arrive toujours pas à comprendre ce que tu voulais dire: que je cherche trop à rationaliser les choses.Ca ne te dérange pas de me donner des exemples et de m'expliquer un peu plus ? Merci infiniment et tendres pensées.

Elena 10/01/2007 19:07

Je vais alors essayer de te donner mon point de vue : il y a des personnes , lorsqu'elles sont déçue ou se sentent trahies ou en colère ou je ne sais quoi d'autre, qui rationalisent pour éviter de souffrir en ressentant vraiment leur colère, leur haine ou leur tristesse d'avoir été trahie ou déçue. Cela peut prendre la forme de : "De toutes les façon je m'en doutais" ou alors "De toutes les façons il n'en valait pas la peine" ou encore n'importe quelle phrase qui minimise ce que la personne ressent.Voilà ce que j'en ai compris...Qu'en penses-tu ?

fab 08/01/2007 13:06

Je suis assez d'accord avec ce que tu dis. Quand tu doutes de la confiance des autres, c'est en général car tu en as pas assez de ton cote.
bises
fab

Elena 08/01/2007 14:35

Oui, on est d'accord !À bientôt, Fab !