Sur les valeurs... les miennes !

Publié le par Elena

Liberté, peinture de Seppo Similä (site)

Naissance de Vénus, peinture de Seppo Similä (site)

Lorsque kéline, hier, dans son commentaire, m'a parlé de valeurs, ça m'a fait tilt et j'ai eu envie de réfléchir à quelles sont mes valeurs, à moi !

Les deux premières chose importantes dans ma vie sont ma liberté et l'amour. Et, par hasard, j'ai quand même mis l'a liberté en premier...

Pour moi, la liberté c'est être soi-même en toute circonstance. Être moi-même, m'écouter, ne pas me nier et oser exprimer tout ce qui fait ma particularité, mon unicité dans ce monde pour l'enrichir de qui je suis vraiment, telle que je suis. Cette liberté d'action et d'être me rend heureuse et sereine. En plus, me sentir me permet d'aimer tandis que me sentir prisonnière m'empêche d'aimer... en tout cas, c'est ce que je crois. Si j'ai le sentiment de ne plus être libre, je me replie, me referme, m'éteind et n'ai plus l'ouverture nécessaire pour aimer.

Pour moi, il est aussi important de me sentir libre d'aimer. Libre d'aimer comme je le sens, manifester mon amour à ma façon et enfin libre d'aimer qui je veux. L'amour, pour moi, est expansion, partage, joie et enfin vie !

Après ces deux éléments fondamentaux pour moi vient la vérité. Elle est aussi une valeur essentielle dans ma vie : j'aime être dans la vérité et qu'on me dise la vérité, sa vérité qui peut être différente de la mienne. Je ne me sens pas du tout à l'aise dans des scénarios d'hypocrisie, de relation d'intérêt, de non-dits. Pour moi, seule la vérité peut me faire avancer sur mon chemin : ma vérité et celle des autres en relation avec moi.

Et maintenant me vient à l'esprit une autre de mes valeurs importantes : la simplicité. Plus le temps passe et plus je ressens ce besoin de simplicité tant dans ma façon de vivre, mes vêtements, mon appartement, mes loisirs et mes relations. Une espèce de dépouillement m'appelle. Je ne veux pas vivre chichement ni pauvrement mais je ne sens plus d'attrait pour des choses futiles et d'apparences.

J'ai aussi besoin de créer. La créativité m'est essentielle. Ce sont des parties de mon être intérieures qui s'extériorisent pour être manifestées au monde avec joie.

Comment concilier tout cela avec une vie de couple ? Et bien le miracle est là : Marie !
Je n'aurai jamais cru, avant de la rencontrer, pouvoir vivre avec quelqu'un..

Voilà les valeurs essentielles de ma vie et il me semble que mon amoureuse les partage avec moi : quel bonheur !

Publié dans Réflexions...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

poly 30/05/2008 18:57

j'ai lu le livre de thalmann,mais cela me laisse encore sur ma faim.L'auteur neglige les communautes sexuelles, le menage a trois...il concentre le sujet sur des relations de couple.Je m'attendais a un eclatement du couple comme structure de base mais l'auteur ne fait que consoilider le couple.Thalmann preconise d'apres moi le regne des multi-couples,des unions paralelles,la monogamie parallele. Si quelqu'un a des documents sur la sexualite de groupe,la vie a plus de deux personnes,il peut me contacter svp

Elena 24/06/2008 22:37


Merci d'être venue donner ton point de vue ici, poly ! En effet, il est intéressant, comme quoi, le polyamour peut être perçu et vécu de beaucoup de façon
différentes.

Pour ma part, la vision de Thalmann me parle et ce serait un rêve pour moi que de pouvoir avoir, en parallèle de ma relation privilégiée avec Marie, relation principale, une relation privilégiée
aussi avec un homme régulier avec lequel l'amour pourrait se vivre sans relation de couple instaurée et officielle, sans habitation commune.

J'espère et attends... le juste moment...

Et je suis désolée, je n'ai pas de documents à te proposer sur les thèmes qui t'intéresse, n'étant pas intéressée moi-même par ce type de relation...

À bientôt !


gaiia 01/01/2007 13:57

c'est très beaux ce que tu dis là. Mais tes valeurs, on les devine en te lisant, elles sont fortes

Elena 01/01/2007 14:15

Merci, gaiia...Je t'embrasse...

henri 30/12/2006 23:58

La créativité ne guérit pas tout mais presque ;-)

Elena 31/12/2006 15:56

La créativité guérit, c'est vrai et elle peut d'autant mieux s'exprimer qu'on se sent bien. C'est en tout cas ce que je pense...Bises et bonne année !

kéline 30/12/2006 23:18

soir des rajouts lol :  vie réussie = vie où l'on a  trouvé son propre équilibre dans le couple  entre la liberté et l'amour.

Elena 31/12/2006 15:55

Tant d'intelligence de vie et de sagesse... je n'ai rien a rajouter... Je suis d'accord avec tout ce que tu dis et pense...Vive la liberté d'être soi-même et en harmonie avec les personnes qui nous aient et qu'on aime !Bises et très belle année à toi, kéline !!!

kéline 30/12/2006 23:16

bonsoir Elena,J'aime beaucoup ce que tu écris tu vas à l'essentiel, ce soir je te sens en harmonie avec toi-même et avec Marie. La liberté et l'amour.... tu sais c'est à ça que je pensais en fait en lisant les coms chez Marie Lorsque je parle d'union libre c'est juste par opposition au mariage : vivre ensemble mais sans que le couple soit institutionaliser aux yeux de la Société et des proches. Je n'inclue ni la fidélité ni ne la rejette, c'est à chaque couple d'évaluer ses désirs dans ce qu'ils peuvent apporter ou détruire. Je ne pense pas qu'il y ait une règle générale nous sommes tous si différents et à ce niveau là que l'on vive en couple marié ou non le pb se pose de la même façon je pense.Bonne nuit Elena et à  très bientôt je vous souhaite un supermégaréveillonheureuxbises