Le Royaume du Bouthan

Publié le par Elena

View across the confluence of the 'Mother' and'Father' rivers, Punakha Dzong, Bhutan,
peinture de Mark McDermott (site)

Et pour faire suite à mon rêve d'aller au Ladakh, voilà un autre endroit où j'aimerais aller : le Bouthan.

Pour moi, ce royaume représente l'inaccessible, le mystère, le lointain, le replié sur soi... ça m'attire ! Sans parler du fait que ce royaume est en Asie, près des Himalayas et de tradition bouddhiste, ce qui m'attire aussi !

Prayer Flags in Dochu La Pass, Bhutan, peinture de Mark McDermott (site)

Voilà quelques infos piochées sur Wikipédia :


Le Bhoutan est un petit pays d'Asie du Sud. Il est situé dans l'est de la chaîne de l'Himalaya, enclavé entre l'Inde au sud, à l'est et à l'ouest et la Chine (Région autonome du Tibet) au nord, sans accès à la mer. Il a une superficie de 46 500 km², à peu près équivalente à celle de la Suisse.

L'origine du Bhoutan et son histoire ancienne sont inconnues. Le gourou indien PadmasambhavaTibet au Bhoutan au VIIIe siècle et y apporte le Bouddhisme.
Le pays doit subir de nombreuses invasions du XIe au XVIe siècle, notamment de la part des Tibétains et des Mongols.
Une théocratie bouddhiste est établie au Bhoutan au début du XVIIe siècle. L'aire, historiquement proche du Tibet au nord, est placée sous l'emprise britannique de l'Inde durant le XIXe siècle et un protectorat est établi en 1910. Les Britanniques s'occupent des relations étrangères mais se restreignent à interférer dans les affaires internes.
La monarchie actuelle, établie en 1907, adopta un comportement visant à faire émigrer les non-natifs. Il s'ensuivit un exode d'environ 100 000 Népalais et Indiens vers les pays limitrophes.

Monk walking around the chortens at Dochu La Pass, Bhutan, peinture de Mark McDermott (site)

L'une des particularité du Bhoutan est sa poursuite du bonheur à travers l'amélioration de son BNB, pour bonheur national brut. Là où la majorité des gouvernements se basent sur la valeur du produit national brut (PNB) pour mesurer le niveau de richesse des citoyens, le Bhoutan y a substitué le BNB pour mesurer le niveau de bonheur de ses habitants. Cet indice se base sur quatre facteurs :
  • la croissance et le développement économique ;
  • la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise ;
  • la sauvegarde de l'environnement et la promotion du développement durable ;
  • la bonne gouvernance responsable.
Instauré en 1972, le BNB a petit à petit fait son chemin dans la communauté internationale. Ainsi, une rencontre internationale sur la définition de la prospérité a eu lieu à l'Université Saint-François-Xavier, au Canada. Sur les 400 personnes venant de plus de dix pays différents, plus d'une trentaine étaient bhoutanaises, comptant parmi eux des enseignants, des moines et des responsables politiques.
Parmi les décisions les plus spectaculaires, on peut citer l'interdiction de fumer.

Chortens in Dochu La Pass, Bhutan, peinture de Mark McDermott (site)

Le 17 décembre 2005, le roi du Bhoutan a annoncé que le royaume se transformerait en une démocratie parlementaire en 2008 et qu'il abdiquerait à cette date en faveur du prince héritier Dasho Jigme Khesar Namgyal Wangchuck, son fils aîné âgé de vingt-cinq ans en 2005. Le projet de Constitution, en préparation depuis 2001, prévoit la création d'un Parlement bicaméral, composé d'une Assemblée nationale de 75 membres et d'un Conseil national de 25 membres. Le chef de l'État serait le roi, mais il pourrait être destitué par un vote réunissant les voix des deux-tiers des membres du Parlement.

Publié dans Mes rêves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stella 26/11/2006 11:05

salut Elena, encore une découverte dont je te remercie. Je te souhaite un bon dimanche, bisous à bientôt

Elena 26/11/2006 13:10


Bon dimanche à toi, stella !


mrcafe 26/11/2006 08:38

un endroit qu'il faut preservé le plus longtemps du tourisme ..;bon dimanche "elena"

Elena 26/11/2006 13:09


Je crois que le Bouthan se protège bien...


Lancelot 25/11/2006 20:36

Le Ladahk, puis le Bhoutan, tu es une personne rêveuse c'est certain. Si ce n'est à cause de tes moyens financiers, pourquoi ne pas te décider d'y aller un jour ? La vie est courte tu sais et vivre le moment présent c'est ne pas vivre le rêve des autres mais ses propres rêves (cf. Coehlo).
En tout cas en tant que bouddhiste tu m'as fait découvrir de nouvelles choses. Merci. Bon w/e.

Elena 25/11/2006 23:02


Comme tu l'as compris, l'obstacle principal à la réalisation de mes rêves de voyage est ma situation financière.
Et je suis heureuse de t'avoir fait découvrir ces pays méconnus...
Bises et bon we !


Marc 25/11/2006 16:27

Encore un air à humer, un lieu à voir absolument avant de quitter cette terre!

Elena 25/11/2006 17:52


Un pays encore un peu préservé des touristes...


henri 25/11/2006 12:06

J'adorais lire, les aventures au Tibet, d' Alexandra David Neel, plus jeune! Cette grande aventurière  me faisait rêver ;-)

Elena 25/11/2006 17:51


Je pense qu'il doit y avoir une petite ressemblance entre aller au Tibet à l'époque d'Alexandra David-Neel et aller au Bouthan aujourd'hui... les deux pays, le Tibet à
l'époque et le Bouthan aujourd'hui, ont les points commun d'être plutôt fermés aux touristes...
À bientôt !