La souffrance de mon amie...

Publié le par Elena

Artiste inconnu

Ce soir, c'est un soir important.

Il s'est passé quelque chose entre mon amie et moi.

J'ai ressenti sa souffrance... je l'ai entendue... je l'ai écoutée... je l'ai respectée... je crois... j'espère... je le sais...

Cette souffrance réveillée par mes actes, par ce que je suis, par ma double polarité.

Pourquoi ai-je pu entendre, ce soir seulement, cette souffrance en elle... ?

Je me suis sentie, tout d'un coup, de côté. Ce que je suis, ce que j'avais fait n'avait pas d'importance et je ne me sentais aucunement devoir me remettre en question. Et je crois que c'est cela qui a été important. Je suis ce que je suis, c'est ainsi.

Et cela la faisait souffrir. Cette souffrance que je ne pouvais entendre, de peur de devoir changer, me remettre en question, abandonner une partie de moi pour qu'elle ne souffre plus. Mais cela n'avait plus lieu d'être, ce soir.

Ce soir, seule la souffrance de Marie existait, elle seule.

Après s'être disputées sans se comprendre, elle est allée s'allonger. J'étais dans le salon. Assez vite et contrairement à mes habitudes, je suis allée vers elle, simplement, sans me poser de questions. Je suis ce que je suis, elle souffre. Je voulais être à ses côtés, près d'elle, ressentir... la caresser avec amour... dans le silence de nos êtres...

On a pleuré... on s'est retrouvées...

Quelque chose à changé...

Publié dans État d'âme...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Henri 18/11/2006 21:06

Tu as ressenti de la compassion! Non? Juste de la compassion!

Elena 18/11/2006 21:24

Je pense qu'on peut appeler ça comme ça....

Andy 18/11/2006 19:32

Comme je l'avais déja dis, c'est un peu (beaucoup) pour ca que je ne veux pas avoir a choisir entre mon atirence pour les hommes et mes sentiments pour quelques femmes...
Il faut être fort pour vivre ainsi... Plus fort que je ne suis...

Elena 18/11/2006 19:59

Pourquoi choisir ? D'ailleurs tu dis bien ne pas vouloir choisir... c'est vrai qu'il est très difficile pour les gens de comprendre la bisexualité, il n'y a qu'à voir certains commentaires dessus...Je te souhaite de trouver la voie de l'éanouissement, le tienne et que la ou les personnes que tu aimeras t'acceptent comme tu es...Bises...

kéline 18/11/2006 19:30

j'aime beaucoup Marie tu le sais je suis très triste qu'elle souffre mais j'ai confiance en toi , il le faut , la solution viendra de toi
bonne soirée, bises

Elena 18/11/2006 19:54

Merci kéline pour tes mots... gentils pour Marie.Par contre, je ne pense pas avoir la seule clé en main, la solution, nous la trouverons ensemble...Bise et bon we !

domi 18/11/2006 19:09

Bonsoir Héléna,
L'amour est un compromis constant entre deux êtres qui s'aiment, si tu ne penses qu'à toi, ça ne peut pas fonctionner. Ma grand-mère disait tout le temps : qu'il faut se méfier avec la vie, car à force de s'asseoir le cul entre deux chaises, on finit toujours de cul parterre !", je sais c'est un peu direct mais ça veut bien dire ce que ça veut dire ton amie t'aime très fort, on ne rencontre pas l'amour tous les jours bisous à toutes les deux

Elena 18/11/2006 19:53

Salut Domi. J'essaie de penser à moi mais aussi à mon amie, et c'est justement difficile de trouver un compromis sans faire souffrir étant donné la situation. Actuellement, c'est soit moi qui souffre si Marie m'impose la fidélité (ce qu'elle ne fait pas et je l'en remercie parce qu'elle me connait si bien), soit Marie (lorsque je le vois). Comment faire que personne ne souffre ? On n'a pas encore résolu la situation, mais on avance...Bon we !

mrcafé 18/11/2006 17:42

on a beau discuter ensemble souvent des fois des choses nous echappent et le sentiment d'etre incompris se fait ressentir ....bonne fin de journée "elena"

Elena 18/11/2006 17:54

C'est vrai qu'il n'est pas toujours évedent de comprendre l'autre, son fonctionnement et ce qu'il ressent... : le travail d'une vie !Bises et bon we !