Peine de mort et condamnation de Saddam Hussein...

Publié le par Elena

Le président irakien déchu Saddam Hussein a été condamné à mort par pendaison dimanche par le Haut tribunal pénal irakien pour sa responsabilité dans l'exécution de 148 habitants chiites du village de Doujaïl dans les années 1980, en représailles à un attentat contre son convoi.(Texte tiré du site Swissinfo)

En cette occasion, j'ai envie de donner mon opinion sur la peine de mort.

Dans la lignée d'organisations comme Amnesty International, le Haut Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l'Homme, la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'homme, et bien d'autres encore, je suis contre la peine de mort !

Mes seuls arguments sont ceux-ci :
- l'inhumanité des personnes jugées n'excuse pas la mienne si je condamne à mort.
- je n'ai aucun droit et je ne m'autorise pas, en tant qu'être humain, à ôter la vie à un de mes semblables et je ne veux pas utiliser le crime de l'autre pour justifier le mien.
- on peut empêcher des personnes dangereuses de nuire à la société en les enfermant en prison, il n'est nul besoin de les condamner à mort.
- la prison peut être un lieu de remise en question, de changement et de compréhension qui ne doit pas être ôté au condamné.
- la peine capitale condamne au non changement, fige la personne condamnée dans son crime et blanchi l'état assassin.

Voilà !

Et vous, que pensez-vous de la peine de mort et de la condamnation, en particulier, de Sassam Hussein, à mort par pendaison ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

André 28/12/2006 19:04

Comme toi, je suis radicalement , absolument contre la peine de mort. C'est dans tous les cas une barbarie. Dans le cas de Saddam, c'est un crime. Entendons-nous bien, je n'ai pas la moindre sympathie pour ce type qui a été un odieux dictateur. Mais sa condamnation à mort par un tribunal à la solde de l'occupant américain est un simulacre de justice.  Je n'aurais pas été opposé à ce qu'il soit jugé par un tribunal pénal international comme celui de La Haye, mais alors, il aurait pu parler, et dire des choses que Bush ne voulait pas voir sur la place publique.Saddam est responsable de plusieurs centaines de morts, d'accord. Et Bush, de combien de milliers?

Elena 28/12/2006 22:02

Bienvenu sur mon blog, André !Je ne pense pas différament de toi, c'est certain ! Et ton avis sur ce procès et sur les intérêts américains à ne pas voir de procès international est vraiment très intéressant ! Je ne savais pas tout ça alors merci pour ce point de vue qui doit être proche de la vérité !À bientôt !

domi 13/11/2006 15:00

Pour répondre à ta question lors de ta réponse à mon com. Je crois à la justice divine puisque je suis chrétienne, et j'espère sincèrement que ces hommes souffrent le matyre qu'ils ont fait subir à leurs victimes encore et encore, puisque le temps n'existe plus après la mort, comme il est dit dans la bible .... bisous et bonne journée

Elena 13/11/2006 21:29

Je comprends que des personnes en pleine souffrance puissent penser comme toi, que peut-être que la souffrance des coupable pourrait diminuer celle des victimes...N'étant pas moi-même en souffrance extrême par rapport à à un événement dont je serais victime, mes valeurs prennent le dessus, et parmi celles-là, je ne m'octrois pas le droit d'ôter la vie à une personne qui pourrait, potentiellement, même si c'est extrêmement rare, prendre conscience et regretter ses actes.Je vais mettre la réaction du Dalaï-Lama concernant cette condamnation à mort car elle représente ce que je pense.À part ça, je crois aussi en Jésus et je ne crois pas me souvenir qu'il ait soutenu les propos de vengeance, ce qui ne veut pas dire qu'on est parfait et qu'on ne souhaite pas le mal quand on souffre. On est humain, mais je crois qu'une personne évoluée reconnaîtra son désir de faire mal au coupable, son envie de vengeance, mais ne l'entretiendra pas et ne le justifiera pas... c'est ce que je crois...Bises...

stella 11/11/2006 09:34

Je ne rentrerai pas dans le faux-débat qui semble faire croire qu'il ny a que des innocents en prison. Ben voyons !
Moi je suis pour la peine de mort pour des cas particuliers tels les assassins et tortionnaires d'enfants, de veillards, les crimes contre l'humanité, particulièrement odieux:
Ces gens-là ne se sont pas posés autant de questions existentielles, ils ont condamné à mort des innocents, et bien souvent la souffrance insupportable a précédé cette mort donnée dans des circonstances horribles.
Alors je ne ferai pas d'angélisme : il est inutile de maintenir en vie des monstres qui coûtent à la société, ils ont condamné à mort, ils doivent être condamnés eux-mêmes.
Saddam Hussein ne mérite pas de vivre et j'espère bien qu'il sera pendu ou fusillé.

Elena 11/11/2006 09:58

Le but n'était pas de faire croire qu'il n'y a que des innocents en prison mais de savoir quelle peine infliger justement aux reconnus coupables.As-tu été directement concernée par un cas semblable ?Je respecte ton point de vue même si je ne le partage pas, et voulais terminer mon commentaire avec une phrase de Gandhi qui dit ceci : "Oeil pour oeil et tout le monde sera aveugle."Bises et à bientôt !

gaiia 11/11/2006 06:36

pour moi, condamner l'autre à mort, c'est ME condamner moi-même à mort, comme si la mort était une condamnation !
pour moi, la mort est une sorte de délivrance de quelque chose, un passage à autre chose, à un autre état d"être" peutêtre.
je ne sais pas mais je pense que la condamnation à perpétuité est une condamnation bien plus "intéressante" en ce sens que nous pouvons espérer, par un futur dialogue, comprendre.
et pour moi, comprendre, c'est comprendre le sens de la vie et par là, le sens de MA vie.
Bien sûr que, à quelque part, je suis contente de la mort de mémé et du vieux du dessus, ceux qui ont abusé et usé en tous sens de mon corps, mais, s'ils n'étaient pas morts, peut-être pourrai-je comprendre ?
peut-être pourrai me délivrer moi-même en me livrant à eux, en leur livrant mon ressenti, les erreurs qu'ils ont commises, peut-être pourrai-je exprimer ma colère (enfin !!!)?

Et les gens, les victimes de Saddam, ça leur fait une belle jambe maintenant de savoir qu'ils auront pour exutoire : une tombe !
alors qu'on aurait pu, à maintes occasions, l'attacher sur une chaise et lui passer en boucle des témoignages et des scènes filmées de son horreur ...

euh, ben, c'était mon avis !

Elena 11/11/2006 09:55

Merci pour ton avis, Gaiia... je sens que tu parles avec tes tripes, ton vécu et ton ressenti...Cette sensation de te condamner toi-même en condamnant l'autre... c'est très intéressant, et que l'autre, par sa présence et sa vie, pourrait peut-être t'aider à avancer, à comprendre, à donner un sens à tes souffrances...Respect...Bises...

Jean Christophe Bataille 09/11/2006 23:07

Je suis opposé à ce qu'un état ait le droit de tuer, mais je n'arrive pas à verser une larme pour Saddam. Va savoir pourquoi  ...

Elena 10/11/2006 12:48

Personne ne te demande de pleurer sur le sort de Saddam Hussein. Il s'agit juste, de mon point de vue, de justice et de conscience.À bientôt !