Vivre... construire... pourquoi ?

Publié le par Elena

Ma femme nue regardant son propre corps devenir marches, trois vertèbres d'une colonne, ciel et architecture, peinture de Salador Dali

Aujourd'hui, et ces derniers jours, je me pose des questions sur le fait de construire quelque chose dans sa vie, de laisser une trace.

Une sorte de bilan de ma vie s'impose à moi à seulement l'âge de 35 ans. Et la question qui me revient, lancinante... qu'as-tu fait de ta vie ? Qu'as-tu construit ? Qu'as tu réalisé ?

Mes amis ont soit un bon métier, soit de l'argent, soit des enfants, soit une jolie maison... réussi quelque part, en sorte. Les apparences sont en leur faveur, ces apparences dont je n'arrive pas à me débarasser et qui me fait souvent idéaliser le parcours de autres...

Et la seule réponse qui me vient : j'ai détruit. Non, je n'ai pas détruit... pour être plus précise : j'ai déconstruit. Déconstruit les programmation, l'enclave, la prison les obligations introjectées...

Détruit signifie pour moi aller vers la mort, et ce n'est pas mon sentiment en ce qui concerne ma vie. Depuis que j'ai commencé ma remise en question, mon désir de comprendre et de voir clair, j'ai déconstruit ce qui avait été construit par ma mère, par mon père et mes ancêtres pour moi.

Mais maintenant, comment construire ? Comment être moi-même et vivre ma vie ?

Comment faire la part des choses entre ce qui est réaction à mon passé et action constructrice ?

Comment ne pas nier ma vie d'aujourd'hui et ne pas la considérer comme une simple réaction ? Comment savoir ce que je veux vraiment, quel est mon but, ma place, unique, sur cette terre ? Celle ou je me sentirais juste ?

Je sais que cette période de transition, longue, est essentielle, tout comme l'est la prise de conscience de ce qu'elle est vraiment. Toute destruction est suivie d'une période de vide possédant tous les potentiels.

Alors vivre cette période de doute, ne pas tout remettre en question et avoir foi en l'avenir.

Merci mon amour de vivre ce chemin avec moi...

Publié dans Réflexions...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fabrice 04/11/2006 14:07

J'aime bien ton blog, on fait un échange de liens?:-)bon courage, c'est aussi des questions que je me pose. fabrice

Elena 04/11/2006 14:22

Salut Fabrice ! La vie est amusante : je viens de laisser un commentaire sur ton blog, juste au moment où tu me laissais le tien ici...Pas de problème pour l'échange de lien.À bientôt !

Marc 03/11/2006 17:07

Quand on se dit  "Qu'as-tu fait de ta vie?" c'est sans doute qu'on en a fait quelque chose et que cela va continuer. Amitiés,Marc

Elena 03/11/2006 17:29

Tu crois ? On ne se pose pas cette question justement quand on a l'impression inverse ?

domi 03/11/2006 16:47

Je peux te le confirmer quand il y a une remise en question, il y a derrière destruction pour mieux reconstruire sur de meilleures bases. C'est la maturité bisous

Elena 03/11/2006 17:29

Merci de ton soutien, domi... ça fait plaisir !

mrcafe 03/11/2006 15:10

petit bonjour du cotentin "elena" a bientot .......

Elena 03/11/2006 17:27

Et bonjour de Genève... bonne journée, mrcafe...

kéline 03/11/2006 13:16

la reconstruction est en mouvement, tes questions en sont la preuve même si tu n'en as pas pleinement conscience. Détruire pour murir c'est une étape indispensable pour se libérer des carences de l'enfance et pour tendre à devenir soi-même. Un jour viendra où  ce que tu auras à montrer aux autres aura à tes yeux---->>donc aux leurs,  infiniment plus de prix que la réussite sociale. (même si les 2 ne sont pas incompatibles ;)bises Elena

Elena 03/11/2006 13:26

Oui, j'attends impatiemment le jour ou je serais pleinement en accord avec moi-même et que j'accorderais la juste valeur aux choses !Merci kéline pour ton mot plein de bon sens et de sagesse...