Questionnement...

Publié le par Elena

Ce soir, je me questionne.

Après mon article d'hier, que va-t-il se passer ?

Quel seront mes envies ? Quel seront mes besoins ?

Ma bisexualité consiste-t-elle simplement en la possibilité d'être attirée par un homme ou une femme ou, de façon plus compliquée, en l'envie (ou le besoin) d'assouvir les deux attirances simultanément ? Et les sentiments dans tout ça ?





Ange bleu
, peinture acrylique de Brita Seifert (site)

La réputation des bisexuels est mauvaise justement à cause de leur prétendue impossibilité à être fidèle, ce qui n'est pas le cas de tous, je vous rassure. Cette notion est importante pour ma compagne alors je vous laisse imaginer les difficultés que notre couple rencontre et le travail immense qu'elle essaie de faire sur elle pour m'accepter et reconnaître mes besoins du moments, ma problématique face à la fidélité et l'angoisse qui y est liée.

Il est vrai qu'il m'est difficile de m'imaginer passer ma vie avec une seule personne. J'aime tellement les deux sexes que je ne me vois pas me "priver" de l'un ou l'autre. Et cette perspective est difficile à imaginer pour ma compagne à long terme. Elle me dit souvent que malgré tous ses efforts, elle n'arrive pas à comprendre mon fonctionnement. Tous les bisexuels ne sont pas comme moi, mais moi j'arrive à aimer deux personnes à la fois sans aucunement ressentir de conflit à l'intérieur. Je dirais même que cela m'épanouit et libère mes angoisses d'appartenir à une seule personne. Et peut-être que mon hétérosexualité se limite à simplement aimer avoir cette complicité charnelle et sexuelle momentanée, intense mais sans engagement.

J'essaie moi aussi de comprendre ma compagne et son besoin de sécurité, mais je ne peux me changer. Je fais de mon mieux pour la rassurer et la sécuriser, mais c'est difficile.

Et me voilà aujourd'hui pleine de questionnements. Laisser passer un peu de temps... ? Voir ce que je ressens.. ? S'il y a un manque important ou non... ? Ou, après avoir accepté la fin de mon histoire parallèle, rechercher une nouvelle complicité masculine... ? Comment le vivra ma compagne... ?

Tout cela est très compliqué... en plus parce que je ne souhaiterais pas rencontrer un homme pour qui je ne ressens rien...



Kama Sutra
, peinture acrylique de Brita Seifert (site)

Je crois que l'idée de vivre des relations fortes et complices avec des hommes, en parallèle de mon hisoitre d'amour avec ma compagne, me va. Pas d'engagement avec l'homme, juste des émotions, du plaisir, du sensuel : tout le contexte me plaît tel qu'il est et me permets de vivre pleinement mes désirs pour l'homme et pour ma compagne.

Et mes sentiments profonds, mon désir de quotidien et mon amour aussi évident que le soleil pour ma compagne comblant chacune de mes journée...

Je suis heureuse !

Publié dans Bisexualité

Commenter cet article

Cassandre 19/10/2006 15:53

Oui, je saisi, je crois, ce que tu veux faire passer ici... Et c'est certain ce n'est pas évident... ni à comprendre, je le reconnais, et certainement encore moins à vivre ...Mais, si j'ai bien tout saisi, avec ta compagne, vous avez établi une bonne base de dialogue... tant que les choses seront claires entre vous... alors je crois qu'il y a déjà un grand chemin de parcouru.Laisse un peu de temps, peut être, pour faire le deuil de cette histoire avec cet homme.... Et si un autre doit se présenter alors un autre se présentera... mais ne le cherche peut être pas trop... pour ne pas la blesser inutilement ... non ?

Elena 19/10/2006 18:49

Merci Cassandre pour ta compréhension et tes conseils... en effet, peut-être ne faut-il pas me poser trop de questions tout de suite, et laisser faire un peu le temps... je pense que je me pose ces questions parce que j'ai peur du manque...Et pour ce qu'il y a entre ma compagne et moi, il se trouve que malgré beaucoup de difficulté dues à nos vies, l'amour à toujours repris le dessus ! C'est comme un miracle ! Notre rencontre est incroyable pour ça...Bises...

Marie 18/10/2006 17:53

Coucou mon Amoureuse,Juste un petiit mot pour te dire que je comprends ton questionnement....Ce que je veux te dire c'est que mon Amour pour Toi est très fort !! Il grandit de jour en jour....Je t'aime

lapetitecerisesurlegateau 18/10/2006 12:12

Ces deux "polarités" font partie de toi. Ressentir, c'est vivre. Tu as manifestement besoin de les vivre. Et tu y glânes ton bonheur. T'aimer revient alors à t'accepter telle que tu es. Tu dis avoir du mal à n'appartenir qu'à une seule personne. Appartenir...Parle t-on bien d'aimer ?
Merci de tes mots de sincérité.
Petite cerise

Elena 18/10/2006 12:53

Tu as vu juste, lapetitecerisesurlegateau, mon bonheur, au jour d'ajourd'hui, c'est de pouvoir vivre ma double polarité, et pas seulement en fantasmes... et comme tu dis, j'y trouve beaucoup de bonheur !Et oui, l'amalgame courant de l'amour avec la fidélité et l'appartenance... je sais que l'amour n'a rien à voir avec cela, mais c'est difficile à vivre au quotidien.Le désir d'appartenance donne l'illusion d'une sécurité...Merci à toi pour ton commentaire.. sensible et lucide...À bientôt !

Marc 18/10/2006 11:44

"Je suis heureuse", dis-tu. Que demander de plus?

Elena 18/10/2006 12:49

Oui, je suis heureuse de mon amour avec ma compagne ! Mais mes désirs hétéros... comment les vivre, les gérer... ? Voilà mon questionnement... mon doute...

kaleyd'o 18/10/2006 01:35

Elena,Je reflechis sur ce sujet. J'ai une autre question du coup :Sans être bisexuelle, une personne peut quand même aimer deux personnes à la fois n'est-ce pas?

Elena 18/10/2006 08:44

Oui, des personnes hétéros ou homos peuvent tomber amoureuses de 2 personnes à la fois, ça existe évidemment.
Mais j'ai le sentiment de me situer de façon peu différente dans le sens où, dans ma petite tête, n'être qu'avec une personne me prive de l'autre sexe que j'aime tout autant. Tandis que pour une personne à orientation sexuelle unique, les deux personnes sont du même sexe.
Tu vois un peu mon point de vue ?