Camille Claudel : destin tragique d'un génie !

Publié le par Elena

Camille Claudel

Ce matin, j'ai regardé un reportage absolument magnifique mais bouleversant sur la vie de Camille Claudel.

Par où commencer... ? Par son génie artistique ? Sa passion amoureuse destructrice ? Sa folie ?

Quel destin effroyable que celui de cette sculptrice de génie et tellement précoce ! Élève et amante d'Auguste Rodin, le seul amour de sa vie avec qui elle vécut une passion amoureuse de 15 années, elle a passé, contre son gré, les 30 dernières années de sa vie dans un asile d'aliénés !

Le reportage que j'ai vu, film de Dominik Rimbault, primé au Festival International du Film d'Art 2002, met beaucoup plus l'accent sur l'émotionnel que sur un exposé de la vie de l'artiste. À la fin du documentaire, je me sentais vraiment chamboulée... par un destin aussi tragique.

Comment un tel génie de la sculpture a-t-elle pu autant souffrir pour finalement devenir folle et ne trouver que cette échappatoire à cette vie de misère et de passion destructrice ?

Son talent n'a pas été reconnu à sa juste valeur. Je trouve, pour ma part, ses sculptures hors de ce monde et absolument magnifiques d'intensité, alors je ne résiste pas à vous en mettre ici quelques unes, histoire de vous faire une idée si vous ne connaissez pas encore.

Et le sujet de la passion mériterait un article à part entière. La passion est destructrice, destructurante, sans limite et peut justement mener à la folie. Elle nait du manque. Au contraire de l'amour qui est partage de plénitude.

Rodin n'a pas voulu l'épouser après 15 ans de relation passionnée, elle ne l'a pas supporté. Sa vie professionnelle était aussi très dure... elle est devenue folle !

Comme promis, quelques unes de ses oeuvres magnifiques, juste pour ressentir !
Moi, je suis complètement fan !

























































































Publié dans Au jour le jour...

Commenter cet article

Cassandre 26/09/2006 07:20

Je connais très mal cette artiste, mais au moins tu m'as donné envie d'en savoir plus... je vais me renseigner sur la question... quel dommage que je n'ai pu voir ce  reportage !

Elena 26/09/2006 23:16

Rassure-toi, Cassandre, je n'ai pas vu le reportage à la télé. C'était un DVD qu'on m'a prêté, alors pas de regret... Sinon, tant mieux si mon article t'a donné envie de découvrir cette artiste, je trouve ses oeuvres tellement sublimes que j'en suis complètement fan !

Antoine 25/09/2006 17:07

Chère Eléna, je n\\\'ai pas encore répondu à l\\\'interrogation que tu as laissée sur mon blog. J\\\'ai promené ta question dans un coin de ma tête tout le week-end et je me rend compte qu\\\'elle soulève plus de chose que je ne l\\\'aurais imaginé. Bref, ça me mange le cerveau. Merci Eléna ! Merci !!! :-)
Quant à la passion que tu évoques, si elle peut effectivement déstructurer l\\\'existence, elle peut la sublimer aussi... transcendant ce qu\\\'il y a de plus vibrant en nous. Souvent ça fait mal, mais en même temps c\\\'est tellement exhaltant ! Ou peut-être bien que je suis complètement maso...
A très bientôt. Bisous. Antoine.
 

Elena 25/09/2006 23:12

La passion peut-être transcendée... je ne l'avais point vu mais ça... ça me donne à réfléchir...La passion naît du manque. Elle peut ensuite soit déstructurer si elle est mal vécue, soit être transcendée pour "guérir" le manque et donner naissance à un véritable amour de plénitude ?Réfléxion intéressante...À bientôt !Amicalement.

Marc 24/09/2006 20:52

Elena, je découvre un blog et un site qui promettent! Voilà une heure que je lis, emporté. Mais il faut que je te quitte ce soir. Je voulais te dire merci d'être venue me voir et d'avoir laissé quelques commentaires si justes...

Elena 24/09/2006 22:15

Bonjour Marc et merci pour ta visite sur mon blog ! Je suis contente que le contenu t'intéresse !J'ai laissé des commentaires sur le tien parce qu'il me plaît, tout simplement, et j'y retournerais !À bientôt, et n'hésite pas à commenter mes articles, ton avis et tes réflexions m'intéressent, à priori...

Dominique Boudou 24/09/2006 18:46

Michèle Desbordes a écrit La robe bleue, publié chez Verdier, qui décrit superbement l'attente de Camille. Paul viendra-t-il ?
Et la bio d'Anne Delbée est très bien faite.

Elena 26/09/2006 23:18

Merci pour les infos, Dominique, je ne connaissais pas ces personnes et ces livres.Et bienvenue à toi dans mon univers !

Marie 24/09/2006 16:40

Coucou,Moi aussi son art me touche beaucoup, tant de souffrances...Son histoire si difficile...J'aime beaucoup et je suis très contente d'avoir vu l'expo de Rodin et Camille Claudel.Bisous

Elena 24/09/2006 16:57

Oui, cette exposition était magnifique ! Et ça a été pour moi l'occasion de décourir ces sculpteurs !